•  Texte de Gisèle, photos de Marie-Louise, exposé illustré de Claire 

    Nous étions 33 adhérents dans le car. Le chauffeur nous a déposé près du Casino d’ Evian pour découvrir notre visite mystère de la matinée. Nous avons traversé la route pour nous rendre au ponton où nous attendait le bateau électro-solaire « l’Agrion » pour nous amener sur le site du PRE CURIEUX, en nous permettant d’admirer les rives de la cité thermale.

     « Le Pré Curieux, un SITE UNIQUE : situé en bord du Léman, il comprend une charmante maison, de style colonial datant de 1870, au pied de laquelle s’étend un parc de 3 hectares et demi.
    Un premier détour par la maison permet de découvrir un espace interactif et ludique d’expositions sur le parcours de l’eau. La balade, commentée par une spécialiste en écosystèmes, se poursuit dans le jardin organisé autour de différents écosystèmes liés à l’eau. 

     

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ici, un jardin d’eau architecturé, c’est le domaine des carpes « koi » qui évoluent dans les bassins où s’étalent nénuphars et potamots.

    Là, ce sont des jardins d’eau plus « naturels » : un  ruisseau, un étang, un marais, des prairies humides et un delta qui tous abritent une vie aussi singulière que variée.

     

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Pré Curieux rassemble une collection de plantes vivaces impressionnantes (astilbes, heuchères, eupatoires, hostas, etc.). Ici, l’eau passe du ruisseau à la mare, la prairie humide et le marais. Autant de milieux où amphibiens et insectes aquatiques fourmillent. On observe d’ailleurs l’arrivée de nouvelles espèces chaque année (salamandres tachetées, grenouilles vertes).

     

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un jardin écologique : ici aucun produit phytosanitaire n’est utilisé pour l’entretien et des personnes particulièrement sensibles à la préservation de l’environnement ont été recrutées pour veiller sur le site. Les jardins de l’eau du PRE CURIEUX ont obtenu en 2005 le label « jardin remarquable ». A signaler la présence d’un arbre reconnu remarquable.



    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

     

     

     

     

    Le Pré Curieux acquis en 1995 par le Conservatoire du Littoral avec l’aide des communes d ’Evian et Publier, du Conseil Général de la Haute-Savoie et de la Région Rhône-Alpes, Le Pré Curieux constitue un lieu unique de découverte des zones humides.

    En 1998, un accord de partenariat État /convention de Ramsar/Danone/Conservatoire du Littoral/Ville d ’Evian a érigé le site en « unité de recherche » et de communication sur les zones humides. Le site est ainsi destiné en outre à devenir un pôle de communication de la

    Convention Ramsar. Le Pré Curieux accueille chaque année plus de 8 000 visiteurs dont 2 500 enfants.

     

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

     

     

     

     

     

    Après le déjeuner libre, nous nous sommes retrouvés au Palais des Lumières, pour la visite guidée de l’exposition temporaire  intitulée « DERNIERS IMPRESSIONNISTES, le temps de l’intimité », consacrée à la Société nouvelle de peintres et de sculpteurs, la plus célèbre confrérie d’artistes de la Belle Époque.

     Cliquer pour visualiser l' EXPOSE REMARQUABLE de CLAIRE

    Vers 16 heures, le car nous a emmené au château de Ripaille pour une agréable collation nous attendait dans les cuisines de celui-ci. C’est dans ce moment de tranquillité que s’est déroulé le dépouillement des bons  découverte du lieu « surprise du matin ». Seule une adhérente, Nelly, a donné la bonne réponse au concours et, elle a donc gagné un bon de réduction de 40,00 € sur une sortie culturelle à venir.

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille20190529 - Evian Pré Curieux Palais Lumière Château de Ripaille 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tous nos remerciements à Gisèle qui nous a organisé et offert le plaisir de partager cette journée extraordinaire à Evian.

     


  • Pour cette sortie repas surprise, Daniel nous a emmené à Lathuile, à la ferme de Pontgibaud.

    Mais avant de nous mettre à table, nous avons fait une petite rando.

    Depuis le parking de la ferme, nous sommes partis en direction du Puits de la Mine  faisant partie de la boucle des Bochettes parcourue en Mai 2018.

    Nous avons fait demi-tour avant d’atteindre le Puits car la pluie intermittente rendait la piste glissante et le restaurateur nous attendait pour 12 h 30.

    Nous avons tout de même parcouru 5 km pour 320 m de dénivelé.

    De retour au parking certains ont même changé de tenue pour le repas qui nous attendait.

    Le barbecue initialement prévu avec une météo meilleure a malgré tout été maintenu mais servi en salle du restaurant.

    Tout le monde a visiblement apprécié la cuisine copieuse du Chef et sa bonne tarte au citron pour finir.

    Entre temps, le soleil étant revenu, le café a été servi en terrasse où les chaises longues ont été prises d’assaut.

    Des parties acharnées de baby-foot et de pétanque ont occupé une bonne partie de l’après-midi.

    Merci encore à tous les présents qui ont offert aux animateurs et leurs épouses ce repas.

    Vous pouvez consulter les photos de cette bonne journée en cliquant ci-dessous.

     

    Photos de Michel, Jean Bernard et moi-même

     

    Photos de Carmen

     

    Dominique

     


  • Texte de Monique

    Le temps incertain n’a pas dissuadé les 13 participants de venir au rendez vous.

    Toutefois, les risques d’orage et de pluie incite Jacky à annuler le circuit du tour de la montagne des Frêtes prévu car il est trop long, sans possibilité de raccourcir, et d’autre part sans beaucoup d’opportunité pour trouver un abri en cas de mauvais temps. Nous ferons donc un tour sur le plateau. Nous stationnons les voitures chez « Gautard » et partons en direction de Notre Dame des Neiges, puis nous bifurquons à gauche, passons au chalet du pas du Loup, puis à côté de la Renardière et continuons jusqu’au croisement du sentier qui monte aux Auges avec celui qui arrive de « la colonne ». La pluie nous accompagne, par intermittence, une partie du chemin qui est un peu boueux par endroit.  Beaucoup de fleurs : trolles, petites gentianes bleues, pensées, orchis blancs ou rouges, petites renoncules blanches, populage des marais….

    Nous redescendons au chalet de la Renardière pour manger. La pluie s’est arrêtée. Il y a une belle table et des bancs en bois, c’est super. Jacky fête son anniversaire. Il nous offre l’apéro : un délicieux muscat Beaumes de Venise blanc. « Les dames aiment bien dit-il ». Avec cela il nous a préparé des petits toasts au pesto fait à l’ail des ours, et anchois/tomate/huile d’olive. C’est bien bon tout ça ! Nous n’avons pas fini de manger que voilà de nouveau une averse. Heureusement, nous avons un abri juste à côté sous l’avant toit du chalet. Nous reprenons notre chemin avec encore quelques gouttes de pluie et du vent. Il y en a qui regrette d’avoir mis les shorts ! Cueillettes d’épinards, il y en a plein, et nous terminons notre balade, alors que le soleil fait son apparition

     

    Cliquer pour visualiser les photos après saisie du mot de passe


  • Ce mardi ensoleille ! direction vallon d Ablon ! terrain de manœuvre militaire et  murs d escalade arpentés par des alpinistes en devenir 

    Nous n avons pas pu y aller cet hiver car très enneigé 

    Nous étions 11 a gravir cette belle combe .....(.à gravir et a descendre ,effectivement : dénivelé positif et négatif)

    Démarrage depuis Traversy direction Pierre Moussiere (descente)

    Nous arrivons dans l axe du vallon ou nous découvrons le chalet d Ablon  nous allons grimper jus qu au col pour découvrir le massif de la Tournette devant nous , et au loin en S E  Aravis et Bornes

    Non loin du col, quelques jeunes marmottes on enchanté notre balade

    Apres un casse croute au soleil, retour par la" barre" avec quelques  pas d escalade que tous le monde a bien appréhendé

    (Il y a bien longtemps que nous n avions pas vu" vivre" le chalet d Ablon tout volets ouverts et terrasse fleuris;..)..

     

     massif bornes 

    den 550 m

    alt max 1650 m

    ign 

    niv moyen

     

     

     

     

    Daniel

     


  • martine chassignolle a partagé un film avec vous !

    Cliquez ici pour voir son film "Copie de 2019 Le Crilac au Salève" !