• texte de Monique :

    Départ à 9h (1180m). Le ciel est nuageux, et la température est idéale pour grimper. Le chemin caillouteux est bien « balisé » par…. des bouses de vaches bien fraîches ! En effet elles sont montées juste avant nous ! De nombreuses cascades, dont la Sauffaz et la Pleureuse, déversent inlassablement leurs gerbes d’eau dans les torrents qui font entendre leurs grondements assourdissants. Des lys martagon, rhodo, pygamon, entre autres fleurs jalonnent le parcours. Le paysage chaotique est superbe.

    A 11h40 nous atteignons notre but, les chalets de Sales (1870m). Belle petite chapelle. Nous nous installons près d’un chalet, table et bancs de pierre nous accueillent. Anne Marie nous offre pour son anniversaire un délicieux vin de noix de sa fabrication. Nous retrouvons les vaches qui défilent devant nous, il faut dire que nous sommes juste sur le passage pour aller à l’abreuvoir. Elles sont bien curieuses, et sont très attirées par nos bâtons et par les pieds de Marie-José qu’elles viennent toutes renifler. A quoi a-t-elle bien pu parfumer ses chaussures ? 

    A 13h15 nous levons le camp. En descendant nous apercevons des bouquetins dont plusieurs jeunes de l’année nous offrent un beau spectacle d’agilité et de souplesse. Ils montent très vite droit dans la paroi rocheuse avant de retomber sur leurs pattes.

    Le soleil fait des apparitions de temps en temps, juste ce qu’il faut pour que nous n’ayons pas trop chaud

    Arrivée : 15h45. Dénivelé total : 700m

    Arrêt à Sixt pour un pot au bord du Giffre et là aussi nous avons un spectacle : plusieurs jeunes descendent en rafting dans le torrent assez agité il faut bien dire et ils se heurtent au pilier du pont ou au gros cailloux.

    Cliquer pour photos

     


  • Nous sommes allés au ,roc Lancrenaz depuis Verel ( la Sauffaz)

    Cette belle pointe est située a l aplomb du col des Nantets en face de la Tournette( face N O)

    Démarrage a la fraîche sur la piste depuis la Sauffaz a l ombre des conifères 

    Nous sommes arrivés au col avec  une brise bienvenue......et découvrons la vue sur le val de Thones et les Glieres au nord ,plus proche Talamarche et alpage de Larrieux

    Après notre  pose nous grimpons au Roc par le "pas de l Aulp" 

    Nous dominons l alpage de l" Aulp riant dessus" fermé par un superbe mur de pierres protégeant le bétail du vide

    La descente est longue.........eh oui !!   il faut se refaire le même chemin" debout sur les freins..."

    nous étions 12 pour cette balade éstivale baigné de soleil encore chaud ...

    alt max 1430 m

    den 850 m

    massif bornes

    dif moyenne a difficile

    ign 3431

     

     

     

     

     


  • Texte de Monique :

     

    Nous sommes seulement 10 à partir faire des folies à la Tête des Follys !

    Départ du pont de la Joux (1125m) à 8h45 par un large chemin ombragé. Il fait frais, le temps idéal pour marcher, mais cela ne dure pas. Non seulement il commence à faire chaud, mais le chemin n’est pas bien indiqué, peu de balises et rien aux intersections. Nous nous débrouillons avec la carte, trouvons un chemin qui semble partir dans la bonne direction, mais qui se révèle être, au bout d’un moment, plutôt un chemin d’exploitation forestière encombré de morceaux de bois. Il monte raide par moment, et finit par être impraticable avec des arbres enchevêtrés qui nous barrent le passage. Qu’à cela ne tienne, nous montons à travers le bois et débouchons dans une pente herbeuse, plus haut que le col où nous devions arriver, situé au pied de la Tournette (ce n’est pas celle d’Annecy bien sûr !). Nous traversons la pente lentement, en faisant très attention et rejoignons le col. Ouf, tout le monde est passé sans encombre, et nous sommes très contents de retrouver un chemin super agréable pour faire les derniers 100 m de dénivelé et arriver à la tête des Follys (1768m). La vue est magnifique, avec le Mont Blanc en prime.

    Beaucoup de fleurs : lys de St Bruno, lys martagon, anémone, grande astrance, géranium, raiponse, trolle, marguerite, centaurée, rhododendron….

    Un arrêt d’une heure pour pique niquer à l’ombre avant de descendre par un sentier  ombragé, assez raide par moments, jusqu’à retrouver notre chemin de montée et de voir à quel niveau nous aurions dû tourner.

    Arrivée : 15h45. Dénivelé total : 700m

    Arrêt au bord du lac Vallon pour siroter des rafraîchissements grandement appréciés.

     Cliquer pour visualiser les photos


  • Mardi prochain nous irons au col des Nantets par Vérel  ( rando boisée/évitons la chaleur)

    DEPART 8 h

    merci


  • croix de Colomban     2 juilletcroix de Colomban     2 juilletLes sites météo indiquaient "orages milieux après midi ", il a fallu adapter le programme.....

    Nous avons donc pris la direction de la croix de Colomban par Thônes

    Départ la Closette au dessus de Glapigny .... 

    Balade agréable parsemée de chalets et autres abris....

    Certes l'accès à Beauregard est moins facile depuis Glapigny/ Thônes mais plus gratifiant que par la Croix Fry...

    croix de Colomban     2 juillet

    croix de Colomban     2 juillet

    Nous étions 6 à gravir le versant ouest de la montagne de Beauregard.

    Epargnée par la météo, la rando a été appréciée de tous : ciel bleu , température agréable , brise sur le plateau....et pas d' orage..!!!

     

    denivelé 550 m

    alt max 1700 m

    massif Aravis

    diff moyenne

    ign 3430