•  

    texte de Monique :

    Le ciel très nuageux et quelques gouttes de pluie incitent les 4 « nanas » (mais où sont donc passé les hommes?) à opter pour une balade dans un secteur proche. Le choix se porte sur les chalets de Gruffy depuis le parking des tours St Jacques.

    Départ 7h40 (750m). La montée en sous bois est assez raide et constante. Quelques points de vue, notamment sur le lac du Bourget et la Dent du Chat. Nous arrivons au golet de la Lovatière, près des chalets de Gruffy, de bonne heure et décidons de poursuivre jusqu’au crêt de l’Aigle (1646m). Le soleil fait quelques apparitions, mais la vue sur les montagnes environnantes cachées par les nuages est limitée, dommage. Bientôt un peu de brouillard arrive, le vent fraîchit et nous redescendons par le même chemin.  

    Arrivée : 13h35. Dénivelé : près de 900 m


  • Les prévisions météorologiques n’étant pas bonnes sur le massif du Bargy (orage annoncé), je décidais d’annuler notre rando au Lac Bénit. Cette balade sera reprogrammée ultérieurement.

    En échange nous sommes allés découvrir Césarches, en rive gauche de l’Arly, à l’entrée d’Albertville.

    Nous sommes partis du lieu-dit ‘Le Bassin’ puis en passant par ‘Le Château’ nous avons gravi un sentier bien pentu pour atteindre ‘Le Grand Village’ de Césarches.

    A partir de la mairie, nous avons repris un autre sentier aussi pentu pour rejoindre le Col de Montessuit, passage routier qui permet de relier la vallée de Beaufort à celle d’Ugine sans passer par Albertville.

    De ce sentier, jolie vue sur la Dent de Cons, Marthod, le Mont Charvin. Puis nous avons basculé sur la vallée du Doron en rejoignant ‘Chênelaie’, jolie clairière où nous avons pu pique-niquer.

    Merci à Josiane pour son gâteau aux abricots.

    Après une petite sieste nous avons repris notre descente en passant par ‘La Vignette’ puis par ‘Le Grand Village’.

    Il ne nous restait plus qu’à reprendre notre raidillon matinal pour rejoindre nos voitures. Une halte au plan d’eau de Marlens nous permit de nous rafraîchir et déguster de bonnes pâtisseries.

    Nous étions 15, avons parcouru 7.8 km pour 380 m de dénivelé cumulé.

    Vous pouvez consulter les photos de Gisèle en moi-même en cliquant  ICI

    A Vendredi prochain pour notre sortie commune de tous les randonneurs Crilac à Vongnes dans l’Ain (voir prochainement annonce sur Blog Crilac).

    Bien cordialement

    Dominique


  • pointe d orciere et riondaz depuis le torchonpointe d orciere et riondaz depuis le torchonpointe d orciere et riondaz depuis le torchon

    pointe d orciere et riondaz depuis le torchon

    Mardi ; beau temps; direction Orciere par" Manigod"

    Cette balade peut paraître longue ....mais elle est très agréable car en "balcon"avec des paysages très variés

    L approche est confortable car nous cheminons sur des pistes 

    Nous randonnons au son des clarines   au pied du Sulens que l on peux gravir par l arête N E

    Apres un échauffement progressif nous démarrons notre grimpette vers les pointes d Orciere et Riondaz

    Traversée des alpages parmi les bovins et petite pose pour admirer le paysage a 360 

    Direction Riondaz ou nous allons nous restaurer !merci Gina !pour l apero  dinatoire que tu as organisé pour ton anniversaire

    La saveur du Champagne en altitude est inégalable !!

    De retour par la route des clef nous nous arrêtons a l auberge de Plan Bois pour une dernière collation

    (encore un grand Merci Gina !)

     

    massif bornes 

    alt max 1750 m

    den  700m

    distance 16 kms

    diff moyenne

     

     


  • Seulement 3 courageuses se retrouvent au rendez vous et décident de faire le lac de Pormenaz.

    Départ du lac Vert (1269m) à 8h40. Nous montons par la gauche par un large chemin, passons près du beau petit village des Ayères, longeons les magnifiques rochers des Fiz, et arrivons au sommet (1978m) avant de descendre, puis de remonter sur le col du Laouchet (1940m) puis de nouveau descente et remontée pour arriver au lac de Pormenaz à 12h (1945m). Les alentours du lac sont très verdoyants et après une montée sous le soleil très chaud, nous apprécions la brise bienfaisante. Un petit bain de pied fini de nous rafraîchir.

    A 13h10 nous attaquons la descente qui est assez délicate. Beaucoup d’échelles, de chaînes et de marches métalliques, nous permettent de descendre en sécurité la pente raide. Il fait encore bien chaud et lourd. Le tonnerre commence à gronder. Heureusement nous sommes presque arrivées lorsqu’une petite averse nous apporte un peu de fraîcheur.

    Arrivée : 15h45. Dénivelé total cumulé : environ 750m.

    Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019

     

     

     

     

     

     

     

     Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019

     

     

     

     

     

     

     

    Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019

     

     

     


  • Le hameau des Pointières est situé dans le massif du Beaufortain, sur la commune de Queige, à quelques kilomètres au-dessus de Conflans.

    Jusque dans les années 50 ce hameau comptait de nombreux habitants, une école, un moulin, un four à pain. Puis, comme dans beaucoup de villages de montagne, il a connu l’exode rural. En quelques années la forêt a pris possession des lieux. Mais, dans les années 90, pour que le village ne tombe pas dans l’oubli, quelques habitants décidèrent de montrer leur attachement à cette terre. A l’aide de panneaux explicatifs, de photos, de musées, ils nous expliquent au fil de ce circuit les savoir-faire des anciens

    Comme le précise l'un des nombreux panneaux, ce sentier est un livre d'Histoire dont on tourne les pages en marchant.

    Depuis la chapelle, dont l’intérieur est bien entretenu, nous avons pris un chemin  qui s’élève en forêt en direction des Cruets où subsiste encore  le four à pain, la meule,  puis la prairie des Barnards, la grange à la Pauline, le jardin des Veuillettes (cinq familles vivaient une partie de l’année au milieu d’une vingtaine d’hectares), le chaume à Baëque (grange où l’on explique la technique du chaume), le musée du Roselais (ancien chalet où sont exposés les objets et les outils de la vie d’autrefois).

    Dans bien des endroits une vue dégagée surplombant la vallée d’Albertville nous a permis d’avoir un panorama du massif de la Chartreuse jusqu’à Bisanne (sommet des Saisies), en passant par les cimes du Pécloz, Dent de Cons, Tournette, Charvin.

    Nous étions 18, avons parcouru 6 km et gravi 310 m. Merci à Eliane pour son rosé bien frais servi lors du pique-nique et son succulent gâteau d'anniversaire.

    Les photos de cette rando (de Jean Bernard et moi-même) sont disponibles en cliquant ici

    Bien cordialement

    Dominique