•  

     

     

     

     

    Le Crilac aura son stand Au forum des associations à Bonlieu de 10h à 18h

    Le Crilac aura son stand Au forum des associations à Bonlieu de 10h à 18h

    Photo du forum des associations 2018

     

    Venez nombreux nous encourager sur le stand


    votre commentaire
  • Parcourir une longue route était le prix à payer pour nous rendre en Haute Tarentaise pour découvrir le village classé du Monal et le vallon du Clou.

    Après une petite halte bien appréciée à Bourg St Maurice, nous avons suivi la route de Val d’Isère / Tignes.

    Peu après Ste Foy en Tarentaise, une bonne montée nous attendait pour atteindre et traverser la station de Ste Foy (Bonconseil) dont on a pu apprécier la belle architecture des immeubles et chalets en pierre avec toits recouverts de lauzes.

    Depuis le parking de l’Echaillon (1800 m) nous sommes partis sur une piste réservée aux résidents, quasiment plate, en direction du Monal, traversant le hameau de l’Echaillon et ses quelques maisons. Tout de suite une jolie vue sur la vallée de l’Isère dominée par le Mont Pourri et ses glaciers est apparue. Quelques prairies fraichement coupées longeaient ce chemin bordé de murets de pierres sèches et de grandes lauzes dressées.

    Ce petit village dont les constructions de remue datent de la fin du 18 ème siècle sont regroupées autour de la chapelle St Clair. Il est entouré de petits étangs et traversé par un petit ruisseau. Les appareils photos ont eu fort à faire.

    A la sortie du village, un chemin bien pentu nous a fait progresser sous les mélèzes en direction du Vallon du Clou et de son barrage (2230 m).

    De là, très belle vue en direction du Lac Noir et Col du Rocher Blanc (frontière Italienne). Beau panorama pendant notre pique-nique.

    Bravo à nos sept randonneurs qui ont poursuivi jusqu’au Lac du Clou (2373 m).

    Puis une large piste descendante parfois bien pentue nous a ramené au Monal et à notre chemin matinal du parking.

    Nous étions 36, avons parcouru 11 km et 530 m de dénivelé (+ 170 m pour ceux qui sont allés jusqu’au Lac du Clou)

    Hormis le loupé de fin de journée pour nous retrouver autour de rafraichissements, merci à vous tous qui avez été ponctuels et ainsi avez contribué à la bonne organisation de cette randonnée.

    Une sélection de nombreuses photos de Gisèle, Michel et moi-même est disponible en cliquant ICI

    Vous pouvez également consulter celles de Murielle en cliquant ICI

    ou celles de Carmen en cliquant ICI

    Bien cordialement

    Dominique


  • Notre sortie s’est passée dans les Bauges, près de Bellecombe en Bauges.

    Nous sommes passés par Mont Devant, Mont Derrière puis avons pris la direction du Col de la Frasse (GR du tour du Lac).

    Peu avant ce col nous avons bifurqué à droite pour nous rendre au Crêt du Char par un sentier en forêt de pente plus soutenue.

    Du Crêt, en extrémité Sud du Roc des Bœufs, nous avons pu profiter d’une large vue sur le Semnoz, le Revard, la Margériaz, le Colombier, le Massif de Beldonne, Banc Plat, la Tournette.

    On ne pouvait mieux trouver pour notre pause pique-nique.

    En redescendant sur les Chalets du Mollard nous avons pu apercevoir le lac côté Doussard et les cimes jusqu’au Parmelan.

    Retour au parking (plus bas que celui du Reposoir) par le Col de Bornette.

    Petits rafraichissements et délicieuses pâtisseries au restaurant de La Halte à Bellecombe en Bauges terminèrent cette belle journée aux températures très agréables.

    Nous étions 21, avons parcouru 8 km pour 470 m de dénivelé cumulé.

    En cliquant  ICI  pour pouvez consulter les photos de Marie-Claude, Jean-Bernard, Michel et moi-même.

    Bien cordialement

    Dominique


  • Chalet des gardes" sous Armene"

    Chalet des gardes" sous Armene"

    Chalet des gardes" sous Armene"Chalet des gardes" sous Armene"Chalet des gardes" sous Armene"

    Journée " montagne"pour ce mardi ! dans les hautes Bauges encore "sauvages"...

    Direction le mont d Armenaz depuis le vallon de Bellevaux

    Pas de problème pour l escapade....le chemin est bien marqué jusque au but

    Nous grimpons sur des sentiers jonchés de pierres et dalles rocheuse...

    L ascension se déroule dans un espace "montagne" magnifique, avec falaises et pentes herbeuse abruptes, lors de laquelle nous avons croisé de nombreux chamois pour notre plus grand plaisir..

    Les Tarines et autres Ambondances nous on accueilli sur ce bel alpage sous Armene

    Casse croûte pris au chalet sur des bancs confortables( merci J B pour le rosé.!!) Nous reprenons le même chemin pour le retour...

    Collation prise a Ecole au son des tronçonneuses d habiles sculpteurs sur bois

    alt max 1750 m

    den 850 m

    massif bauges

    ign 34 32

    diff moyennne 

     


  • Vongnes est une petite commune viticole du Bugey. C’est un village très fleuri dont les rues sont ornées de belles sculptures en pierre et en bois.

    Nous sommes partis du parking près du caveau bugiste en direction de Barbilleu. Déjà quelques vignes apparaissent mais très vite nous passons en forêt et empruntons une ancienne voie romaine très large. 

    Puis nous nous nous en écartons pour nous rendre au Mont Follieux et nous arrêter dans la clairière de Poirin où se trouve un autel en pierre où est encore célébrée la messe du 15 Août. 

    Derrière lui, une stèle a été dressée par quelques rescapés de la seconde guerre mondiale pour remercier la Vierge de les avoir protégés. 

    Une chapelle réside également en ces lieux. Derrière le bâtiment se dresse un calvaire de pierres. 

    C’est dans cette clairière que nous nous sommes restaurés.  

    Après une petite sieste, nous sommes partis en direction de Marignieu, autre petit village viticole du Bugey, bien fleuri. Puis avons entamé notre retour en passant près de vignobles puis par la forêt du Grand Corneil jusqu’à un belvédère avec table d'orientation qui surplombe le village de Vongnes. 

    De là, nous avons pu découvrir la région des marais de Lavours ainsi que le massif du Grand Colombier, la chaîne du Clergeon et du Sapenay en Savoie et la Dent du chat. 

    Une descente rapide nous ramena au caveau bugiste et son jardin décoré de sculptures diverses taillées dans le rocher. 

    Une halte dégustation au caveau a été la bienvenue suivie d’une visite du musée viticole. 

    Nous n’avons pas été épargnés par la chaleur mais je pense que chacun a été satisfait de cette première randonnée commune. Idée à développer pour l’année prochaine. 

    Nous étions 31, avons parcouru 9.5 km pour 330 m de dénivelé cumulé.

    Vous pouvez consulter les photos de Murielle en cliquant  ICI  ou celles de Carmen en cliquant  ICI  ou celles de Jean Bernard en cliquant ICI

    Bien cordialement

    Dominique