• Nous étions 52 au départ de cette journée pour nous rendre dans l'Ain à la découverte de deux sites culturels différents.

    Tout d'abord nous nous sommes rendus au musée des Soieries Bonnet, patrimoine industriel d'exception, à Jujurieux.

    Historique : Claude-Joseph Bonnet fonde à Lyon en 1810 une maison de soieries et implante à partir de 1835, à Jujuriex dans l'Ain (Bugey), une usine-pensionnat qui fonctionnera jusqu'en 2001.

    Implantés au cœur du village, les établissements Bonnet ont profondément marqué l’histoire, le paysage et les mémoires du Bugey. La création de l’usine de Jujurieux s’inscrit dans le phénomène d’industrialisation de la soierie de Lyon. Ce courant s’accompagne de l’implantation d’usines-pensionnats à la campagne, dont les Soieries Bonnet constituent le fleuron par sa précocité, sa longévité et par l’ampleur de ses effectifs (jusqu'à 2000 personnes dont 600 ouvrières internes).

    Véritable « ville dans la ville », la manufacture regroupe lieux de production et lieux de vie, significatifs de l’organisation industrielle, sociale, morale et religieuse des Soieries Bonnet, de l’usine-pensionnat à la fabrique au village (véritable ruche industrielle, avec ses ateliers, sa chapelle, son économat, son infirmerie et son internat pour jeunes filles).

    Une longue visite dans les ateliers et dans le musée nous a permis de découvrir la complexité de la confection de ces tissus de soie. Une ouvrière nous a expliqué son métier.

    Puis un repas, apprécié par tous, nous attendait au centre du village.

    En début d'après midi, à quelques kilomètres de là, nous avons été accueillis par deux guides au Centre Culturel de Rencontre d'Ambronay à l'abbaye bénédictine d'Ambronay (Ain).

    Patrimoine à double facette car architecture et musique se rencontrent.

    Fondée au temps de Charlemagne par Barnard (ancien soldat avant de devenir moine), l'Abbaye abrite aujourd'hui ce Centre renommé pour son festival de musique.

    Nous avons donc visité les locaux de l'abbaye réhabilités aujourd'hui pour recevoir les artistes musicaux (chambres, salles de répétitions) ainsi que l'église et son cloître.

    J'espère que cette journée, avec beau soleil l'après midi, vous aura plu et permis de découvrir ce patrimoine inconnu (pour moi en tout cas).

    Cliquer pour afficher les photos

    A bientôt pour d'autres découvertes.

    Dominique

     


  • Direction Creux de lachat pour ce mardi ensoleille..!! ( petite synthèse de cette sortie courante)

    Au départ de la rando la décision de prendre les raquettes est  a l initiative de chacun, mais nous nous somme vite rendu compte que l enneigement était encore consequant...et que celles ci s avéraient encore utiles sur certaines zones

    Nous sommes partis de St Francois nous "débouchons" sur les Creusates et ses chalets ensoleilles  pour nous orienter vers la montagne de" Bange"

    Ensuite direction col de la Cochette et Creux de Lachat, nous sommes sur les premiers alpages en partie basse (nous ne sommes pas alles au refuge ..par manque de temps)

    Le paysage s ouvre a nous avec au sud une vue sur le Revard et la Feclaz devinons au loin la Croix du Nivolet a l est les falaises de la Margeriaz

    Nous avons longé parfois les belles pistes de ski nordique de Savoie Grand Revard ..que Martin Fourcade connait bien...

     

    massif bauges

    alt max 1400 m

    den myen + - 250m ( 10kms)

    ign 3432Creux de Lachat  BAUGES

    Creux de Lachat  BAUGES

    Creux de Lachat  BAUGES

    Creux de Lachat  BAUGES


  • Bonjour

    Partis depuis un petit parking très verglacé, au dessus de Mont Devant près de Bellecombe en Bauges, nous avons gravi une large piste enneigée en direction du parking du Reposoir, des chalets du Noubloz et enfin du Col de Bornette (1304 m) entre la Pointe de Banc Plat et le Crêt du Char.

    Nous avons poursuivi ensuite en direction des chalets du Mollard et son calvaire (1343 m).

    De là, en direction du Nord, une jolie vue sur une partie du petit lac d'Annecy, le Parmelan, les dents de Lanfon et la Tournette.

    Côté Sud, vue lointaine sur la chaîne de Belledonne

    Nous étions 19, avons parcouru 6 km et gravi 240 m.

     Cliquer pour visualiser les photos  de Jean Bernard et moi-même.

    A Vendredi prochain pour la reprise de nos randonnées traditionnelles sans raquettes.

    Bien cordialement

     

    Dominique

     

     

     


  • Bonjour à tous

    Comme l’année dernière, Maryse et les équipes des animateurs de randos souhaitons organiser une soirée raquettes suivi d’un repas.

    La date retenue est le Mercredi 06 Mars.

    Organisation : départ à 16 h 30 du parking Coubertin en direction de Bellecombe en Bauges pour une petite rando raquettes (ne pas oublier les frontales) suivie d’un repas au restaurant de La Halte à Bellecombe en Bauges.

    Menu à 23.00 € pour fondue savoyarde ou tartiflette, salade et charcuterie, dessert. Forfait avec boissons à déterminer.

    Merci de me répondre, par mail ou téléphone (06 37 37 21 97), en me précisant votre choix : fondue ou tartiflette, avant le Mercredi 27 Février.

    En cas de mauvais temps nous ne ferions que le repas et l’heure de départ serait ajustée.

    Bien cordialement

    Dominique


  • REPORTE AU PROFIT DE LA  RANDO NOCTURNE  DU 6 MARS

     

    MERCI