• Texte de Michel :

    Sortie de transition en attendant la fonte des neiges

    .
    Après une entorse au programme la semaine dernière, ce jour c'est une fracture! En effet Ablon était notre destination. A défaut d'avoir calculé la déclinaison magnétique au jour d'aujourd'hui, nous nous retrouvons à Vovray en Bornes.

    Onze personnes sont sur les starting block pour gravir les 550 mètres qui nous séparent du point de vue du plan du Salève. La montée est assez raide, des panneaux d'information sur la forêt et les alpages jalonnent le sentier.

    Au col du plan, une table d'orientation enrichit nos connaissances sur les principaux sommets qui nous entourent du Pic du midi jusqu'au Vercors et comme chez l'ophtalmologue nous essayons de dilater nos pupilles pour faire correspondre les noms sur les pointes, aiguilles et dents qui nous font face

    Nous perdons un peu d'altitude et choisissons l'endroit idéal pour pique-niquer. Après absorption de produits prescrits uniquement sur ordonnance à savoir biscuits au citron, saint genix, chocolat au cacao grand cru et poire williams (version liquide) et récupération, nous entamons la descente jusqu'à notre point de départ. Le débriefing s'effectue à l'Apéro à Cruseilles "l'annexe du Crilac".


    Michel

    Cliquer sur lien pour photos de Michel et Maryse


  • TEXTE DE  MICHEL.. 

    Petite entorse au programme, direction la Vallée Verte, après 45 km un obstacle de taille à un kilomètre du point de départ "panneau déviation".
    Affolement du GPS, le visage de l'organisateur passe par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel  heureusement les renseignements d'un autochtone nous permettent d'atteindre le départ du chemin, nous sommes sauvés !
    Nous débutons la rando à partir du parking "Le Chemieux" à 970 mètres d'altitude.
    Après une montée sans surprise, nous atteignons la crête qui nous servira de main courante tout au long du parcours essentiellement en sous bois.
    Le col du Pralère, la pointe de Brantaz nous permettent une observation à 360° sur le bassin lémanique, la vallée verte, la montagne du Giffre et des Aravis malgré la brume et les nuages.
    Arrivée à proximité du "Signal des Voirons"qui culmine à 1480m, nous entrons dans le patrimoine religieux du diocèse d'Annecy.
    En face de nous, le monastère de Bethléem qui accueille des jeunes sœurs pour leurs premières années de vie monastique. Plus haut le monastère de la Transfiguration (aujourd'hui désaffecté) accueillait les hommes.
    Sous un vent à écorner un bœuf, nous amorçons le retour pour trouver l'emplacement idéal pour notre pause méridienne.
    Requinqués après absorption de produits illicites en compétition à savoir rosé d'Anjou légèrement sucré, biscuits moelleux à la cuillère fait maison, chocolat suisse et eau bénite, nous terminons notre balade sous un soleil radieux.
    Michel
    PS : Pour les personnes qui tiennent leur carnet de santé à jour- distance parcourue 14 km- dénivelé 575 mètres
     
     
     
     
     

     
     
     
     

     

     
     

  • MARDI 23 ....on respecte le programme..!!

    Au col du Lindar ...point de départ .; 2 pistes presque parallèles se présentent a nous..(.un seul chemin sur la carte...!!) on prends la piste raide en face de nous..  

    Après avoir franchi des couloirs somptueux nous  sommes  bloqué (a alt 1440) sur une piste'(" récente" )de débardage.....

    Retrouver les chemins s avérait délicat car les nombreux travaux forestiers ont endommagé sentiers et marquage

    Quelques traces des chemins S-E subsistent mais non praticables car jonchés de branchage et chablis ...

    Notre choix s est orienté sur le chalet Ducrey...dont l alpage incitai a la contemplation...

    bref ; rando satisfaisante car sportive et bienfaisante !!

                                                                                                                                                                                                                          


    23 avril la Galoppaz23 avril la Galoppaz

    23 avril la Galoppaz

    massif bauges

    alt max 1440m

    den estime 550 m

    diff moyenne