• Randonnée du vendredi journée et planning

    S O R T I E S   M O N T A G N E  TOUTE   L’ANNEE 

    L’ATTESTATION  MEDICALE ANNUELLE, DEGAGEANT LE CRILAC DE TOUTE RESPONSABILITE, devra êtreIMPERATIVEMENT remise à la secrétaire. Pensez à communiquer  le nom et le n° de téléphone de la personne àcontacter en cas  d’accident lors de l’une de ces randonnées.

    POUR TOUTES les RANDONNEES : Programmes indicatifs, susceptibles de modifications suivant les conditions atmosphériques ou autres. -  MATÉRIEL INDISPENSABLE : chaussures de montagne, imperméables, vêtements chauds, K-way ou capes de pluie, vivres de course, gourdes, bâtons, bonnes jambes, surtout sourire et bonne humeur !...  

    L'ASSURANCE du CRILAC couvre la Responsabilité Civile, les Recherches et Secours, lors des sorties du Crilac.   

    MODE DE CALCUL DU COVOITURAGE POUR TOUS LES DEPLACEMENTS :

    0,35 x nombre de km Aller-Retour = coût x nombre de voitures/nombre de participants

    Si la météo est incertaine l'animateur mentionnera la décision de décaler l'horaire ou d'annuler la sortie le matin même de celle ci...Le planning début 2018 a été bouleversé au cause des importantes chutes de neige il a fallu s 'adapter pour éviter tous risques.

    PROMENADES ET RANDONNEES SE FONT SANS INSCRIPTION PREALABLE

    rendez vous au parking Ste Bernadette ( coté avenue de France )

    départ 8h00

    Maurice  Geneviève

     

    06 SEPTEMBRE A définir 500m GH
    13 Cochette d'Entrevernes 700 GC
    20 Pte de Miribel 800 AH
    27 Grotte Montarquis ( si beau temps )
    700 MNB
           
    04 OCTOBRE Roc de Viuz 600 EB
    11 Roc des Tours 700 MJD
    18 les Vergers Cercier 300 ***
    25 Revard Crémaillère 700
     JR??
           

    18/10 Repas à la ferme  de Bajole Copponex prix : 26€ ( liquide ou chèque ) 

    Inscription : 5€ auprès de Georges L.   ou  si absent auprès de Geneviève H.         

  • texte de Monique :

     

    Guy C. devait nous conduire pour cette balade. Malheureusement il est obligé de « déclarer forfait » en raison d’un problème de dos et Geneviève qui « reprend du service » maintenant que son poignet va mieux, le remplace. Nous ferons seulement un circuit un peu différent de celui prévu.

    Départ 8h45 des Maisons (670m). La température est déjà bien agréable. Au début du chemin un panneau nous indique que celui-ci est barré suite à une tempête. Nous nous engageons quand même, quitte à faire demi tour si on ne peut pas passer. Heureusement le chemin a été dégagé, et nous pouvons voir l’ampleur des dégâts causé par cet orage : gros arbres cassés, déterrés, enchevêtrés. Nous apercevons le lac en plusieurs points, il est d’une belle couleur turquoise, et les montagnes : Tournette, Dents de Lanfon, Veyrier,  se détachent dans un ciel bien bleu.

    A 1050m nous atteignons le pas de la Cheville, au croisement du sentier que nous aurions emprunté si nous étions montés avec Guy.

    Nous grimpons encore et arrivons au sommet de la montagne d’Entrevernes (1320m) Quelques uns feront un peu d’escalade pour monter jusqu’à la croix.

    Nous nous installons sur les rochers au col de la Cochette pour pique niquer. Bien sûr toujours de bons gâteaux.

    Nous repartons à 13h et Monique D. nous fait une grande frayeur. Elle met par mégarde le pied dans une petite fente près d’un rocher et c’est toute la jambe qui s’enfonce. Nous avons un peu de mal à l’extirper, mais elle s’en sort assez bien. Un peu d’arnica, du baume pour les hématomes, une genouillère, et elle peut descendre doucement. Justement la descente ombragée jusqu’à Entrevernes est assez longue, caillouteuse, et demande de l’attention. 

     

    Effectif : 10

    Dénivelé : 650 m environ.

    Cliquer pour visualiser les photos

     

     


  • texte de Monique :

    Nous accueillons Gina qui habituellement participe aux randos du groupe 1/2 journée du vendredi et également du mardi. Nous lui souhaitons bienvenue parmi nous.

    Le temps n’est pas très engageant, les sommets sont bien pris, mais la balade prévue est maintenue. Nous démarrons à 9 h des « taillées du Sautet » à 1351 m. Il fait frisquet, seulement 9° et le brouillard n’est pas loin. Nous passons au chalet des Chappeys  (1460m), et montons par le grand montoir, bien équipé de mains courantes. Nous atteignons le refuge (1825m) et poursuivons jusqu’à la tête du Parmelan (1832m) où il y a une croix, puis jusqu’au « champ de cairns ». La vue est très limitée avec le brouillard, dommage.

    Retour jusqu’au refuge où nous demandons la possibilité de pique niquer à l’intérieur. Nous apprécions bien de ne pas manger au froid, et certains se réchaufferont et se régaleront même avec une soupe, d’autres avec un café ou un chocolat.

    Nous dégustons aussi de délicieux gâteaux salés ou sucrés faits par Bernadette, Marie Jo Ellen et Gina.

    La descente se fait par le petit montoir et le chalet d’Anglettaz.

    Lorsque nous revenons aux voitures il ne fait pas plus chaud que lorsque nous sommes partis.

    Effectif : 15

    Dénivelé : 500 m environ.

     


  • texte de Monique :

    Nous avions choisi de faire un circuit à la tête de Louis Philippe depuis Bellegarde près de Magland, mais nous étions à peine partis, au panneau bois de Bellegarde (540m), un écriteau nous indique qu’en raison d’une tempête au mois de juillet le chemin est impraticable et interdit à toutes personnes.

    Nous décidons donc de monter par Luth (chemin par lequel nous devions descendre), et nous reprenons les voitures pour aller à ce petit village situé un peu plus loin et plus haut.

    Départ 8h45 (735m). Le chemin dans les bois est assez raide et il n’y a pas beaucoup de replat. A 1100m nous arrivons aux Granges de Luth où il y a de beaux chalets en bois brut. Puis nous passons à Saut Droit 1310m avant d’arriver au col de la Frête à 1347m. Nous poursuivons jusqu’à la tête de Louis Philippe à 1390 m et montons encore un peu jusqu’au point de vue. Beau panorama sur la vallée qui va à Sallanches, sur les montagnes en face dont la Pointe Percée et la Pointe d’Areu. Nous revenons sur nos pas jusqu’à un chalet où nous nous installons pour déjeuner. Au passage nous trouvons quelques beaux bolets et coprins chevelus. Marie-José nous offre le champagne pour fêter son anniversaire.

    Nous repartons à 12h45 et prenons le même chemin qu’à la montée. Au col de la Frête la moitié du groupe a envie de profiter de cette belle journée pour faire un petit plus : le lac de Flaine indiqué à 45mn. C’est un beau chemin qui nous y emmène, ombragé, pas trop pentu, un passage sous le rocher bien joli. Nous arrivons au col de cou 1501m avant de descendre pour arriver au niveau du lac (1445m). Des grenouilles minuscules traversent devant nous. Le lac n’est pas très beau, un peu verdâtre. Nous apercevons la station au dessus. Puis nous faisons demi tour. Il nous faut remonter un peu avant d’attaquer la descente qui est un brin « casse pattes » à la fin.

    Effectif : 10

    Dénivelé : 650 m environ pour les uns et 850 m environ le reste du groupe.

    Cliquer sur lien pour photos


  •  

    texte de Monique :

    Le ciel très nuageux et quelques gouttes de pluie incitent les 4 « nanas » (mais où sont donc passé les hommes?) à opter pour une balade dans un secteur proche. Le choix se porte sur les chalets de Gruffy depuis le parking des tours St Jacques.

    Départ 7h40 (750m). La montée en sous bois est assez raide et constante. Quelques points de vue, notamment sur le lac du Bourget et la Dent du Chat. Nous arrivons au golet de la Lovatière, près des chalets de Gruffy, de bonne heure et décidons de poursuivre jusqu’au crêt de l’Aigle (1646m). Le soleil fait quelques apparitions, mais la vue sur les montagnes environnantes cachées par les nuages est limitée, dommage. Bientôt un peu de brouillard arrive, le vent fraîchit et nous redescendons par le même chemin.  

    Arrivée : 13h35. Dénivelé : près de 900 m


  • Seulement 3 courageuses se retrouvent au rendez vous et décident de faire le lac de Pormenaz.

    Départ du lac Vert (1269m) à 8h40. Nous montons par la gauche par un large chemin, passons près du beau petit village des Ayères, longeons les magnifiques rochers des Fiz, et arrivons au sommet (1978m) avant de descendre, puis de remonter sur le col du Laouchet (1940m) puis de nouveau descente et remontée pour arriver au lac de Pormenaz à 12h (1945m). Les alentours du lac sont très verdoyants et après une montée sous le soleil très chaud, nous apprécions la brise bienfaisante. Un petit bain de pied fini de nous rafraîchir.

    A 13h10 nous attaquons la descente qui est assez délicate. Beaucoup d’échelles, de chaînes et de marches métalliques, nous permettent de descendre en sécurité la pente raide. Il fait encore bien chaud et lourd. Le tonnerre commence à gronder. Heureusement nous sommes presque arrivées lorsqu’une petite averse nous apporte un peu de fraîcheur.

    Arrivée : 15h45. Dénivelé total cumulé : environ 750m.

    Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019

     

     

     

     

     

     

     

     Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019

     

     

     

     

     

     

     

    Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019Randonnée Lac de Pormenaz Vendredi 29 Juillet 2019