•  

     TEXTE DE MONIQUE

    Enfin c’est un vendredi sans pluie qui est annoncé !

    Départ des Tappes (740m). Le chemin est un peu raide par moment, mais dépourvu de neige et de glace. La température est clémente, le ciel un peu nuageux mais avec du soleil. On se croirait presque au printemps, d’autant plus que nous voyons déjà des primevères. Au dernier chalet deux jolies biquettes à barbichette nous regarde passer. Nous arrivons au sommet du Lachat (1278m) bien avant midi, mais nous sommes tellement bien installés : table, bancs, et même perchoir pour Laurence, avec en prime une belle vue, même si les montagnes sont plus ou moins dans la brume, que nous restons pour déjeuner.

    Dans la descente sur le col de Barman nous passons près du cyclope chevelu, étonnant épicéa à plusieurs branches et une bosse qui peut évoquer l’oeil du cyclope. Quelques passages un peu verglacés, certains chaussent leurs crampons, mais ils ne tardent pas à les enlever, ceux-ci n’ayant plus d’utilité.

    Tout au long du circuit nous avons trouvé de nouveaux panneaux donnant des explications sur la résistance et les alpages.

     

    Effectif : 12

    Dénivelé cumulé approximatif : 600 m

    Cliquer sur page photos

     


  • texte de Monique

     

    Changement de programme dû au mauvais temps annoncé pour l’après midi.

    Josy décide d’intervertir la balade prévue aujourd’hui au Margériaz avec celle que Geneviève a planifiée pour le 7 février, le circuit des 3 croix au dessus de Sevrier.

    Nous partons du parking « Gaillard » (530m) sur la route du Semnoz, juste après le camping. Nous passons par la forêt des Espagnoux avant d’atteindre la croix de Chuguet à 700 m. Le ciel est nuageux, mais avec du soleil quand même. Nous poursuivons par la montagne nord avant d’arriver au lieu dit la croix du Crêt à 780 m. Petite descente jusqu’à la croix, belle vue sur le lac très sombre mais avec une belle frange turquoise. C’est superbe. Nous revenons sur nos pas jusqu’au croisement avant de bifurquer à gauche pour aller voir la croix du chef lieu (770m). Nous faisons 1/2 tour jusqu’au croisement des Maréchaux pour monter en direction des Puisots (800m) où nous nous arrêtons pour pique niquer à l’abri sous l’avant toit d’un chalet du centre aéré car les premières gouttes  de pluie font leur apparition.

    Nous descendons par le chemin le plus court, sous la pluie.

    Merci à Josy et Geneviève.

     

    Effectif : 9

    Dénivelé cumulé approximatif : 350 m

    Cliquer pour page photos

     


  • Balade aux environs de Cuvat et tirage des rois

    le 03 janvier 2020

     

    Nous débutons cette nouvelle année par une petite balade pour nous remettre en jambes après 3 vendredis successifs où nous avons dû annuler les sorties à cause de mauvaises conditions météorologiques (pluie, vent…).

    Christine nous a concocté un beau circuit très agréable dans les bois pour partie. On passe par les Genoux, la clef des Faux, la forêt de Chantemerle. Magnifiques points de vue sur le lac, la campagne environnante, et les montagnes enneigées, notamment le Charvin, le massif du Mont Blanc et la Tournette.

    Nous revenons peu avant midi au chalet de Christine qui nous accueille avec beaucoup de gentillesse dans un cadre chaleureux pour manger notre casse croûte bien au chaud, ce que nous apprécions grandement.

    Nous fêtons la nouvelle année comme il se doit avec cerdon, clairette, cidre, vin et nous dégustons brioches et galettes des rois dont une délicieuse confectionnée avec talent par Ellen. Vive Chantal la reine, et vive Gilbert le roi. Nous souhaitons aussi bonne fête aux deux Geneviève présentes.

    Les conversations vont bon train, et l’on se quitte à regret après ces moments privilégiés.

     

    Effectif : 24

    Dénivelé approximatif : 200 m

     

    Rando au Semnoz

    le 10 janvier 2020

     

    Nous démarrons du parking nordique et montons sur le plateau. Pour cette première sortie raquettes les conditions ne sont pas extra. La neige laisse à désirer, elle colle aux raquettes, nos pieds sont bien lestés, et nous avons deux fois plus de mérite.

    Beaucoup de vent, et plus nous montons, plus il y a du brouillard, nous ne voyons même pas les déclivités du terrain. Heureusement que le parcours est balisé avec des piquets fluorescents assez repérables. Nous ne pouvons espérer voir le moindre panorama, ce sera pour la prochaine fois. En attendant nous faisons appel à notre mémoire pour nous représenter la belle vue que nous aurions pu avoir. Vu cette conjoncture Marie-Jo qui nous emmène décide d’écourter la balade, et nous nous replions sur la salle hors sac du chalet nordique du plateau pour nous restaurer bien au chaud et confortablement installés.

    La descente se fait en suivant la piste qui passe derrière les Rochers Blancs, puis nous traversons la route et suivons le sentier bien balisé qui nous ramène aux voitures.

     

    Effectif : 11

    Dénivelé approximatif : 300 m

    Cliquer sur photos

     


  • Texte de Monique

    Le planning est de nouveau perturbé avec la présence de neige à Chanduraz où nous devions aller. Jean a un plan B et nous emmène au col du Sapenay.

    Départ à 10h du parking de Château Barthelier (797m), avec du brouillard (plus ou moins) que nous garderons toute la matinée et même plus.

    Le circuit est « cool », peu de dénivelé, mais très agréable. Nous passons par le col du Sapenay (897m) avant de nous rendre sur l’aire d’envol des parapentes pour notre pique nique. Théoriquement nous devrions avoir une très belle vue, mais le soleil ne daigne faire que quelques apparitions découvrant par intermittence, et pas totalement, le Grand Colombier, Culoz, le Rhône et le bout du lac du Bourget.

    Nous longeons un peu la route avant de faire un nouvel arrêt près de l’aire des deltas, mais la vue n’est pas bien plus dégagée. Retour par la chapelle ND de la Salette.

     

    Effectif : 18

    Dénivelé approximatif : 360 m

    Cliquer pour visualiser les photos

     


  •  

     Texte de Monique

    Nous accueillons 2 randonneuses du mardi.

    Maurice aménage la balade du jour par rapport aux conditions climatiques et nous propose un circuit dans la Mandallaz.

    Départ du cimetière de La Balme à 9h35 (495m).

    Le sol est détrempé et nous sommes bien arrosés tout au long de la matinée par les arbres qui dégoulinent.

    Après la grotte du curé nous trouvons quelques centimètres de neige et les arbres habillés de blanc sont magnifiques. Nous passons par un point de vue et plusieurs petits sommets avant d’arriver à la Tête de la Mandallaz (900m) peu avant midi pour la pause casse croûte. Belle vue sur les montagnes enneigées et le lac.

    Le soleil nous gratifie de quelques rayons, fort bienvenus pour nous sécher un peu.

    La descente se fait par la Souaz et la grotte du maquis, sur un chemin boueux, très glissant et il faut faire attention avec les feuilles qui recouvrent les pierres.

    De retour aux voitures, nous posons les sacs et repartons voir le miroir de faille. Encore une petite 1/2 heure supplémentaire et un peu de dénivelé en plus.

     

    Effectif : 18

    Dénivelé approximatif : 550 m

     Cliquer pour visualiser les photos