• Du parking des Combes, au dessus de Brison Saint Innocent, nous sommes partis en direction des Ragères dans la montagne de Corsuet par une piste caillouteuse, montant progressivement et ombragée.

    Nous avons pu apercevoir le Lac du Bourget par endroit depuis quelques trouées dans la végétation.

    Puis par un sentier beaucoup plus pentu mais pas très long nous avons accédé d’abord à l’ancienne croix de Meyrieux d’où nous avons dominé la plaine de l’Albanais :  vue sur La Biolle, Albens, St Félix, Rumilly. Plus au loin, le Semnoz avec derrière le sommet du Mont Blanc, le Parmelan, le Salève…

    Quelques mètres plus haut, depuis la nouvelle croix de Meyrieu, un point de vue tout autre : Dent du Chat, lac du Bourget, Aix les Bains et son port. Tout ceci avec de belles couleurs automnales des forêts environnantes.

    Retour au parking, en passant par la Grotte des Fées, par un sentier assez pentu et technique par endroit.

    Nous étions 17, avons parcouru 8.3 km pour un dénivelé cumulé de 490 m.

    Quelques photos de Marie Claude et moi-même sont disponibles avec le lien : 20181026 Croix de Meyrieu.

    Le lien ci-dessous vous permettra de consulter les photos de Murielle.

    https://photos.google.com/share/AF1QipPENhts_BqIO14OJjkSBdjHggE_Gg6pgoTfwQZWgvy-J3xru5B6rr7KrfCT5EG_pg?key=TXVrcTFPc2dxQm91c0prU214TzJsenF4NTF1VVRB

     


  • Cette fois ci nous étions dans le Vuache pour parcourir cette boucle sur les communes de Jonzier-Epagny, Chênex, Dingy-en-Vuache et Savigny.

    Au fil de ce parcours, nous avons rencontré de nombreux panneaux d’information : les oiseaux des alentours des villages, les animaux des zones humides, les différents rôles de la haie, la montagne du Vuache, le bois du mont, la litière des sous-bois, le bois mort, le verger traditionnel, la flore des zones humides, les sources du Fornant et les oiseaux du bocage, la faune et la flore des talus, l’histoire de la vie d’un arbre sur une tranche de peuplier.

    Si la brume automnale nous a privé de la vue sur les cimes environnantes, nous avons pu bénéficier par contre du soleil et de températures exceptionnellement agréables.

    Nous étions 34, avons parcouru 9.4 km pour 220 m de dénivelé cumulé.

    Les photos prises par Gisèle, Michel et moi-même sont disponibles avec le lien : 20181019 Jonzier-Epagny.

    A Vendredi prochain pour la Croix de Meyrieu qui sera notre dernière sortie avec l’horaire d’été.

    Bien cordialement

    Dominique


  • Au départ de Vovray en Bornes, ce sentier de découverte assez raide par moment, jalonné de panneaux explicatifs (plus ou moins lisibles par endroit), nous a permis d’accéder aux alpages du Salève.

    Dès que nous sommes sortis de la forêt, de nombreux points de vues successifs nous ont permis de dominer le plateau des bornes et d’admirer le paysage grandiose allant du massif du Mont Blanc aux cimes lointaines de l’Ain et du Jura.

    Nous étions 35 à parcourir cette boucle longue de 9 km et de 500 m de dénivelé cumulé.

    Avec le lien 20181012 Vovray en Bornes vous trouverez les photos de cette randonnée prises par Gisèle, Marie Claude, Michel, Jean Bernard et moi-même. Vous trouverez celles de Murielle avec le lien ci-dessous :

    https://photos.google.com/share/AF1QipPyxk9mKD0eWa1ctVhmId3nzljPGz6ZXCiIKMNTWYgYWyF5lOwUGnH-cmWBLDDeMA?key=c0RjUHdINVotMVJWU3hIRWdRZFRsckFINUhSdGRR

    Bien cordialement

     

    Dominique


  • Partis du parking de Precherel (985 m) au-dessus de Jarsy, nous sommes montés au Col de Cherel (1495 m) par la nouvelle piste, évitant ainsi le GR du tour des Bauges plus court mais plus pentu.

    Ce Col est situé entre le Trélod et l’Arcalod que nous avons pu admirer.

    Avec un ciel magnifique nous avons pu voir du côté Nord un petit bout du Lac d’Annecy et ses montagnes environnantes : Tournette, dents de Lanfon, Parmelan.

    Du côté Sud, la plaine d’Ecole, chalets de la Fullie, Dent de Pleuven, Dent de Rossanaz, Mont Colombier, Granier, montagnes lointaines de La Chartreuse.

    Tout ceci agrémenté par de jolies teintes des arbres qui commencent à prendre leurs tenues d’Automne.

    Nous étions 19 pour parcourir cet itinéraire de 11 km et 520 m de dénivelé cumulé.

    Avec le lien 20181005 Col de Cherel vous pouvez découvrir les photos de Monique, Gisèle et moi-même.

    Ci-dessous, le lien pour consulter les photos de Murielle.

    https://photos.google.com/share/AF1QipP-ue6M1yKhZpFMVC_Rf4cqdUAeZ2odloWhU0ikGK6aOZTadoDvPzwMhzkwaoszxQ?key=YmFuV0VBTDU0bnNMSF9UY0EwQnZJZkVkbER0RE5n

     

    Dominique

     


  • Après une montée délicate en voiture sur une route très caillouteuse jusqu’au chalet de l’ Aulp, nous sommes partis de l’aire de stationnement en prenant les traces qui montent dans l’alpage en direction du sommet de la Tournette.

    Au gré de notre montée assez sévère, nous avons pu profiter d’un paysage exceptionnel sur le lac et ses montagnes environnantes : Sambuy, Arcalod, Charbon, Roc des Bœufs, Semnoz , Lanfonnet, Dents de Lanfon et bien au-delà puisque le temps était très clair.

    Puis, au pied d’une falaise, le chemin nous a conduit au refuge du Casset, et avons laissé à d’autres randonneurs plus chevronnés que nous l’itinéraire qui mène au sommet de la Tournette.

    Après une petite pause bien méritée, nous avons pris le même chemin pour la descente toute aussi exigeante que la montée.

    Nous étions 31, avons parcouru 3.7 km pour 450 m de dénivelé cumulé.

    Bravo à vous tous pour avoir franchi toutes ces difficultés.

    Avec le lien 20180928 Refuge Tournette, vous trouverez quelques photos de Michel et moi-même.

    Dominique