• Pour celles et ceux qui utilisent des huiles essentiels par Marcie

    Conseils du Site PureSanté :

    Épidémie : 19 huiles essentielles à avoir chez vous

      

    Aujourd’hui, je vous propose la liste des 19 huiles essentielles qui, à mon avis, devraient se trouver dans les armoires à pharmacie de toutes les personnes qui sont confinées chez elles.
     
    C’est la base pour prendre soin de vous durant cette période particulière, que ce soit pour :
    • Renforcer votre immunité (et mieux résister aux virus)
    • Agir au mieux en cas d’infection
    • Vous détendre, mieux gérer le stress et ne pas succomber à l’angoisse
    • Vous endormir plus facilement (et vous sentir plus reposé au réveil)
    • Retrouver l’énergie et la motivation de faire des choses pour vous 
    À la fin de cette lettre, je vous révélerai aussi quelques adresses pour vous procurer des huiles de bonne qualité et surtout à un prix abordable.
     
    Mais voici tout de suite la liste des huiles essentielles utiles en cette période, et comment les utiliser correctement.
     
    Si vous ne les avez pas encore, vous pouvez noter leur nom sur un post-it ou imprimer cette lettre (n’hésitez pas aussi à la partager à toutes les personnes que ça pourrait intéresser).

    Pour renforcer votre immunité (et agir contre les infections)

    Le ravintsara (Cinnamomum camphora, chémotype à cinéole) est l’huile essentielle antivirale par excellence. Son efficacité n’a pas été testée contre le coronavirus (malheureusement, les chercheurs s’intéressent surtout aux remèdes « chimiques »), mais elle est reconnue contre de nombreuses infections virales, et notamment la grippe.
    Elle est donc tout à fait adaptée dans cette situation d’épidémie virale.
    Le grand avantage du ravintsara, c’est que son utilisation est très sûre, y compris chez les enfants à partir de 3 ans.
    Attention à ne pas la confondre avec le ravensare (Ravensara aromatica), une huile essentielle elle aussi immunostimulante[1], mais moins adaptée que le ravintsara contre les affections virales des voies respiratoires.
    En plus du ravintsara, d’autres huiles essentielles peuvent être utilisées en synergie pour renforcer votre immunité, et en particulier : saro, niaouli, tea tree, eucalyptus radiata, laurier noble et lavande aspic.
    Ces huiles essentielles agissent de différentes façons sur votre système immunitaire et contre les infections : il peut donc être intéressant de les utiliser en association, afin de combiner leurs effets respectifs.
    Je partage avec vous les modes d’utilisation recommandés par Sylvain Garraud pour fortifier votre immunité.
    Les adultes peuvent appliquer pendant toute la durée de l’épidémie du ravintsara, saro, niaouli, cajeput, à raison de 3-4 gouttes 2 fois par jour sur le thorax.
    Bien que les enfants soient moins concernés par le coronavirus, voici ce que vous pouvez faire si vous souhaitez tout de même les utiliser sur eux à partir de 3 ans :
    • Enfants de 3 à 6 ans : 1 goutte deux fois par jour sur le thorax
    • Enfants entre 6-12 ans : 2 gouttes deux fois par jour sur le thorax ou la voûte plantaire
    Attention de bien vérifier que l’enfant ne touche pas la zone où vous avez appliqué l’huile essentielle pendant quelques minutes.
    En cas de contact avec les yeux, il est important de rincer avec de l’huile végétale (jamais avec de l’eau).

    En cas de stress ou d’angoisse (et pour bien dormir)

    La grande plante de la détente, c’est la lavande vraie (Lavandula vera) et son doux parfum qui rappelle le sud.

    Si vous deviez n’en choisir qu’une seule, ce serait celle-là. 

    Elle est réputée contre le stress, l’anxiété et l’insomnie. Sans compter ses autres bienfaits sur les crampes, les brûlures, les plaies, l’eczéma, la migraine, l’hypertension artérielle ou encore les règles douloureuses. 

    Mais il existe d’autres huiles essentielles efficaces contre le stress, l’angoisse ou encore pour favoriser le sommeil. La naturopathe Annie Casamayou recommande notamment, en plus de la lavande vraie : mandarine, orange douce, ravintsara, marjolaine et camomille noble.
     
    On pourrait encore ajouter le petit grain bigarade (ou oranger amer), et tous les agrumes d’une manière générale.
     
    En cette période anxiogène, il est très important de prendre soin de votre mental pour faire face à la situation de façon sereine… et ces huiles pourront vraiment vous aider.
     
    Il y a de multiples façons de les utiliser, choisissez celle qui vous convient et créez votre rituel du soir :
    • Un bain tiède de 20 minutes est relaxant et soulage les tensions dues au stress. Comme les HE ne se mélangent pas directement dans l’eau, utilisez une base de savon liquide ou un dispersant pour diluer 15 à 20 gouttes d’une ou plusieurs des HE citées plus haut, au choix. Mélangez bien avant de verser dans l’eau du bain.
    • Au moment du coucher, appliquez 3 gouttes d’HE sur la face interne des poignets et respirez profondément la fragrance plusieurs fois de suite. Ajoutez ensuite 1 à 2 gouttes sur le plexus solaire.
    • Dans un récipient, versez une cuillerée à café d’huile végétale (noyaux d’abricot, amande douce ou autre) et ajoutez 10 gouttes d’HE de mandarine, 10 gouttes d’HE de ravintsara et 10 gouttes de lavande. Demandez à quelqu’un de masser le long de la colonne vertébrale avec ce mélange. 

    Pour retrouver la motivation (en cas de « coup de mou »)

    Selon moi, l’huile essentielle de pin sylvestre (Pinus sylvestris) est « un must » à avoir chez soi, surtout en cette période épuisante.

    Elle est particulièrement utile contre les grandes fatigues physiques et nerveuses, ou encore les troubles respiratoires.
     
    Le pin sylvestre, l’épinette noire ou encore le sapin baumier sont des huiles essentielles dites « cortisone-like » : elles stimulent la production de cortisone dans les glandes surrénales.
     
    Ces trois huiles sont donc indiquées si vous vous sentez fatigué, si vous manquez d’énergie et que vous souhaitez retrouver la motivation de faire des choses qui vous plaisent.
     
    Après une journée difficile, j’applique quelques gouttes pures de l’une de ces trois huiles dans le bas du dos, au niveau des surrénales. Cela produit une sensation de chaleur douce et réconfortante.
     
    L’huile essentielle de gingembre est aussi une très bonne stimulante : vous pouvez appliquer deux gouttes sous chaque pied (voûtes plantaires) quand vous avez besoin d’un « petit coup de boost ». Et en cas de fatigue nerveuse, privilégiez l’huile essentielle de basilic, diluée à 20 % dans une huile végétale de votre choix.
     
    Le naturopathe Nicolas Wirth conseille par exemple un mélange à parts égales d’huiles essentielles de sapin baumier, épinette noire et basilic, dilué à 30 % dans une huile végétale, que vous pouvez appliquer en fin de journée sur les surrénales.
     
    Évitez cependant d’appliquer ces différentes huiles juste avant d’aller vous coucher, car leur effet stimulant pourrait provoquer des difficultés d’endormissement.
     
    Attention : par précaution, toutes les huiles essentielles présentées dans cette lettre sont déconseillées aux enfants et aux femmes enceintes ou allaitantes.

    Quelques bonnes adresses pour commander vos huiles

    Pour vous aider à faire vos achats, je vous propose ci-dessous quelques adresses qui vendent des huiles essentielles de qualité à un prix accessible.
     
    Je tiens à préciser que je ne touche aucune commission de qui que ce soit. Les informations que je partage avec vous sont le résultat d’années d’expérience avec différents fournisseurs.

    J’espère que ce message vous épargnera des recherches inutiles et des mauvaises surprises.

    Pour commander des huiles de qualité, vous avez trois possibilités :
    1. Passer par un revendeur fiable: on peut citer par exemple le site Onatéra, qui propose un excellent rapport qualité-prix sur les huiles vendues. La marque Terraïa, par exemple, disponible sur ce site, est vraiment très accessible pour une qualité plutôt correcte (je n’ai pas l’habitude de faire de la publicité pour les grosses entreprises mais quand c’est bien fait, c’est important de le dire)
    2. Commander chez une marque respectée: j’utilise régulièrement les huiles essentielles du laboratoire Herbes et Traditions, un peu plus chères mais d’une grande qualité olfactive.
    3. Privilégier les petits producteurs locaux: de nombreux artisans passionnés produisent des huiles de grande qualité. Elles sont souvent moins connues, mais elles ont l’avantage d’être moins standardisées (elles sentent bon le terroir d’où elles viennent). Voici quelques exemples parmi d’autres : L’Âme des simples, Herbolanne ou encore À l’essentiel

    Voulez-vous découvrir une technique très puissante ?

    Dans mon prochain message, je vous ferai découvrir une technique très puissante pour profiter des bienfaits des huiles essentielles : la diffusion.

    Vous verrez que cette technique non invasive permet d’agir de façon directe sur vos émotions et vos maux du quotidien.
     
    La technique de diffusion est particulièrement utile en période d’épidémie, car elle peut vous aider à :
    • Assainir votre appartement (et limiter la propagation des virus et des microbes)
    • Créer des ambiances apaisantes, ou au contraire stimulantes (en fonction de vos besoins)
    • Reproduire les bienfaits olfactifs de la forêt : c’est d’autant plus important en ce moment, car nous ne pouvons plus nous promener dans la nature)