• Et les marmottes !!

    En cette période de confinement,nous ne verrons pas le réveil des marmottes

     

     Et  les marmottes !!Et  les marmottes !!Et  les marmottes !!Et  les marmottes !!

     

     

     

     

     

     

    Nous ne verrons pas le  charmant spectacle des marmottes qui s éveillent ,se prélassent dans les névés encore présents

    C est du printemps a l automne que celles ci s offrent a nous 

    C est chaque fois un plaisir pour nous de les observer !! j ai bon espoir de pouvoir a nouveau les rencontrer lors de nos prochaines sorties ! (fin de saison/croisons les doigts)

    Affin de les connaitre mieux ,voici un petit cour de science naturelle

     

     

    le cri des marmottes !

    Souvent en montagne du printemps à l' automne on entend un ou plusieurs cris stridents: le cris de la marmotte qui met en alerte tout son voisinage.

     

    Un seul cri puissant et toutes les marmottes se précipitent dans leur terrier ce cri signale la présence t intrus dans les parages

    Grâce à des cris réguliers, les marmottes se préviennent entre elles de la présence d'un intrus ( renard, chien, homme ). Ils se poursuivent aussi longtemps que l'intrus est présent sur leur territoire. La marmotte des AlpesL' ennemi le plus redoutable est l' aigle qui sans bruit fond sur sa proie qui lézarde au soleil. La vision de la marmotte (300°) et son odorat très développé la préservent souvent des attaques. Toutefois le renard, qui avance très lentement et sait se fondre à l' environnement est un très puissant ennemi.

     

    Les habitations

    Ce petit animal caractéristique vit dans un réseau de galeries souterraines reliant plusieurs terriers. A l' aide de leurs pattes antérieurs munies d' ongles longs et durs, les marmottes creusent galeries et terriers en rejetant la terre de chaque côté du corps. A l' aides des pattes postérieures elles repoussent les déblais hors du trou.

    La marmotte est massive (comme une grosse boule de poils),elle pèse de 3 à 5 kg et mesure de 45 à 60 cm de long.
    Son pelage est brun-jaune, le sommet de sa tête est plus foncé, parfois presque noir, son ventre plus clair (de brun clair à beige) et sa longue queue touffue (de 15 à 25 cm de long) est brune à la base et noire au bout. En hiver, sa fourrure isolante double de volume. Elle a de petites oreilles et des courtes pattes terminées par de petites mains composées.

    Creuser pour la marmotte est une activité essentielle. L' entrée de la galerie principale est située souvent sous une grosse pierre. Elle est peu profonde. d' un diamètre de 15 cm env. elle mesure de 3 à 10 mètres de long.

    Les lieux d' habitation sont situés entre 1200 et 2500 m d' altitude. Leurs terriers sont de 3 types:

    • les terriers d' été, qui abritent les portées de l' année.
    • les terriers d'hiver, leur résidences d'hibernation.
    • les terriers de fuite ou faux terriers: refuges creusés par avance et servant pour une fuite impromptue en cas de danger jugé imminent.

    Dans leur réseau de galeries souterraines, les marmottes se dirigent à l' aide de leurs moustaches: les vibrisses. Les marmottes passent plus de la moité de leur vie dans leurs terriers, utilisés pour le sommeil, la reproduction et la mise bas. Elles vivent en famille. Se reconnaissent à leur odeur grâce à des glandes secrétant un liquide odorant qui permet à chaque animal de se reconnaître selon un rite qui consiste à renifler son voisin ou voisine au niveau des joues. Ce mode de fonctionnement permet de sauvegarder l' unité de la communauté et de délimiter l' espace de vie.
    Chaque groupe familial possède son territoire, dans lequel se trouvent des pistes, des postes de guet, des terriers et de la nourriture. Plusieurs familles voisines forment une colonie.
    Se sentir , se reconnaître , crier , jouer , se prévenir du danger , fuir, défendre les limites de son territoire, manger et aussi profiter du soleil... , sont des actes de la vie les plus souvent observés dans une colonie de marmottes.

    La saison des amours et hibernation

    Fin avril - début mai, mâles et femelles atteignent leur maturité sexuelle dans la deuxième ou troisième année. Après 34 jours de gestation, 2,3,4 marmottons naissent sans poil, yeux clos, pesant à peine 30 gr.

     

    L'hibernation dure 6 mois environ:

    • dès l'automne , la durée du sommeil s'allonge , l'activité se réduit au ramassage d'herbes sèches qui sert à tapisser le fond du terrier d'hiver.
    • Les unes après les autres, les marmottes s'endorment serrées en boule les unes contre les autres, la tête logée entre les pattes postérieures.
    • L'entrée du terrier est bouchée avec de la terre et de l'herbe. Début octobre, un long sommeil hivernal (6 mois) provoque de profonds changements physiologiques.
    • La température du corps s'abaisse jusqu'à 4°C, la respiration et les battements du cœur se ralentissent aussi considérablement (jus qu' à 3 coups/min!).
    • La vie est maintenue grâce à l'accumulation de réserves de graisse. De courts réveils permettent aux marmottes d'uriner. Pour ce faire elles se déplacent, dans un état second, dans des cavités spécifiques. Puis retournent à leur place pour continuer leur hibernation. Elles sont donc toujours propres sur elles. A la fin de l'hibernation, elles ont perdu la moitié de leur poids.

     

    se nourrir pour regrossir en 6 mois

    Le réveil de ces mammifères herbivores coïncide avec la repousse de la végétation dès avril au début du printemps. Elles rongent , broutent , grâce à leur puissante dentition (4 longues incisives, 18 prémolaires et molaires broyeuses ) . A la fin de l'été , les marmottes adultes pèsent 5 à 6 kg et parfois plus. Elles ont doublé de poids en quelques mois. De quoi affronter un nouvel hiver.

     

     

     

     a bientôt

    protégez vous 

    protégez les autres

    soyez civiques

    DAN