• Envois des adhérent(e)s

    Accès aux articles du confinement et déconfinement sanitaire de mars à juin 2020 ICI

    Document sur situation sanitaire de la COVID 19 en France ICI

    Les chiffres de la pandémie de la Covid 19 dans le monde et en France ICI

    • Un album de quelques vidéos remarquables ou humoristiques Cliquer ICI

     

    • Test Covid par Bernie

    COMMENT VOUS TESTEZ-VOUS SUR LE CORONAVIRUS ? 

    Étape 1 : Mettez du vin dans un verre et essayez de le sentir. 

    Étape 2 : Si vous pouvez sentir le vin, buvez et voyez si vous pouvez sentir le goût 

    Étape 3 : Si vous pouvez sentir et goûter le vin, vous pouvez supposer que vous n'avez pas de Covid-19. 

    Hier soir, j'ai fait le test neuf fois, et tous les tests étaient négatifs, Dieu merci ! 

    Ce soir, je vais à nouveau faire le test, car aujourd'hui je me suis réveillé avec un petit de mal de tête, ce qui peut être un symptôme de la maladie.

     

    • Une histoire drôle par Annie Un curé ça ne ment jamais!!   

      elle est trop bien celle-là !  

      > > >
      > > > Sur un vol vers la France, une jeune amie coiffeuse distinguée  était assise à côté d'un prêtre. Elle lui demanda :
      > > > - "Mon père, puis-je vous demander une faveur ?"
      > > > - "Bien sûr, mon enfant, que puis-je pour-vous ?"
      > > - "Eh bien, j'ai acheté un séchoir à cheveux électrique très perfectionné pour mon salon.
      > > > - "Il est dans son emballage et bien au delà de la valeur limite d'importation. J'ai bien peur que l'on me le confisque."
      > > > - Ne pourriez-vous pas le passer aux douanes pour moi, sous votre soutane, par exemple ?"
      > > > - "J'aimerais bien pouvoir vous aider, Chère enfant, mais je dois vous avertir, je ne mentirai jamais."
      > > > - "Avec l'honnêteté écrite sur votre visage, on ne vous questionnera sûrement pas."
      > > > Lorsqu'ils arrivèrent au guichet des douanes, la jeune femme laissa passer le prêtre.
      > > Le douanier lui demanda :
      > > > - "Avez-vous quelque chose à déclarer, Mon père ?"
      > > > - "De la pointe de mes cheveux jusqu'à ma taille, je n'ai rien à déclarer !"
      > > > Le douanier, trouvant cette réponse bizarre, lui demanda alors :
      > > > - "Et de la taille aux pieds, qu'avez-vous à déclarer ?"
      > > > - "J'ai un instrument merveilleux destiné à être manipulé par une femme et qui n'a jamais été utilisé à ce jour."  

      > > > Le douanier éclata de rire et lui répondit 
      > > > - "Passez Mon père !!!...... AU SUIVANT ! 

    • Une histoire drôle par Monique
    La fable du bénévole... Elle est vraiment trop proche de la réalité   pour ne pas partager !
    >   Un jour, un fleuriste se rendit chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux.    Après sa coupe, il demanda combien il devait.     Le coiffeur répondit: "c'est gratuit, je fais du bénévolat cette semaine".   Le fleuriste s'en alla tout content.    Le lendemain, en ouvrant sa boutique, le coiffeur trouva à sa porte une carte de remerciements et une douzaine de roses.   Plus tard, c'est le boulanger qui se présenta pour se faire couper les cheveux. Quand il demanda à payer, le coiffeur lui dit : "Je ne peux accepter d'argent, cette semaine, je fais du bénévolat".  Heureux, le boulanger s'en alla tout content.    Le lendemain, il déposa à la porte du coiffeur une demi-douzaine de croissants, avec un mot de remerciements. 
    >   Puis, ce fut le député du coin qui se présenta.    Lorsqu'il voulut payer, le coiffeur lui répondit : "Mais non, cette semaine c'est gratuit, je fais mon bénévolat !"     Très heureux de cette aubaine, le député quitta la boutique.  
    >     Le lendemain, quand le coiffeur arriva pour ouvrir, une douzaine de députés et de sénateurs attendaient en ligne pour se faire couper les cheveux gratuitement ...         Voilà, la différence fondamentale entre les citoyens de ce pays et les politiciens qui nous gouvernent.   Et il paraît que dans la file, il y avait même  des chauves
  Si, si !

    >
    • Une histoire drôle par Dominique

    Mieux vaut bafouiller un peu que d 'être plein de microbes ! 

       

    Un point de vue intéressant 

    >  À mes amis qui savourent un bon verre de vin .......  et aux autres qui ne le font pas . 

    >  Comme le disait Benjamin Franklin :  
    > > > > > > 
    " Dans le vin il y a la sagesse, dans la bière il y a la liberté ,  et dans l'eau des bactéries ".  
    > > > > > > 
    Dans nombre d'essais dûment contrôlés, des experts ont démontré  que si nous buvons 1 litre d'eau chaque jour, 
    > > > > > > 
    à la fin de l'année nous aurons absorbé plus d'un kilo d'Escherichia coli,  (....que l'on retrouve dans les matières fécales ....) !" 
    > > > > > > 
    Toutefois, nous ne courons pas ce risque lorsque nous   buvons du vin ou de la bière ou tequila, rhum, whisky ou autres boissons alcoolisées, 

    parce que l'alcool doit passer par   un procédé d'ébullition de filtrage et de fermentation .
    > > > > > > 
    C'est un désinfectant antibactérien.
    > > > > > >
    > > > > > > 
    En conséquence : mieux vaut boire du vin et bafouiller un peu , que boire de l'eau et être plein de microbes
    > > > > > > 
    Ne me remerciez pas pour cette importante mise au point : je la diffuse par simple souci de la santé de mes amis ! 

       

    BONNE JOURNÉE EN PLEINE FORME ! 

    • à méditer

    La canicule juin 2019...2020 !!!!     Pour info...

    Voilà ce que l'on pouvait lire dans un journal anglais, le Ampshire Advertiser from Southampton, le 17 juillet....1852 !

     

    "En 1132 en Alsace les sources se tarirent et les ruisseaux s'asséchèrent. Le Rhin pouvait être traversé à pied.

    En 1152 la chaleur était si intense que l'on pouvait faire cuire des œufs dans le sable.

    En 1160, à la bataille de Bela (en Hongrie), un grand nombre de soldats moururent en raison de la chaleur excessive.

    En 1276 et 1277, en France, la récolte d'avoine et de seigle fut totalement détruite par la chaleur.

    En 1303 et 1304 la Seine, la Loire, le Rhin et le Danube pouvaient être traversés à pied.

    En 1393 et 1394 un grand nombre d'animaux tombèrent morts et les récoltes anéanties en raison de la chaleur.

    En 1440 la chaleur fut excessive. En 1538, 1539, 1540 et 1541 les rivières européennes étaient littéralement asséchées.

    En 1556 il y eut une sécheresse généralisée dans toute l'Europe.

    En 1615 et 1616 la canicule s'abattit sur la France, l'Italie et les Pays-Bas.

    En 1646 il y eut en Europe 56 jours consécutifs de grandes chaleurs. En 1676 des canicules à nouveau.

    Les mêmes événements se reproduisirent au XVIIIe siècle.

    En 1718 il n'y eut aucune pluie entre les mois d'avril et octobre.

    Les récoltes furent brûlées, les rivières asséchées et les théâtres fermés à Paris par ordre du Préfet de police en raison des températures excessives.

    Le thermomètre enregistra 36 degrés Réaumur (45 degrés C) à Paris. Dans les jardins de la banlieue arrosés les arbres fruitiers fleurirent deux fois pendant la saison.

    En 1723 et 1724 les températures étaient extrêmes.

    En 1746 l'été fut particulièrement chaud et sec et les récoltes furent littéralement calcinées.

    Pendant plusieurs mois il n'y eut aucune pluie. En 1748, 1754, 1760, 1767, 1778 et 1788 les chaleurs d'été furent excessives

    En 1811, l'année de la comète, l'été fut très chaud et le vin très bon y compris à Suresnes.

    En 1818 les théâtres parisiens restèrent fermés pendant un mois en raison des chaleurs excessives, la chaleur avait atteint 35 degrés C.

    En 1830, alors que des combats avaient lieu, le thermomètre afficha des températures de 36 degrés C les 27, 28 et 29 juillet.

    En 1832, lors de l'insurrection du 6 juin, le thermomètre releva une température de 35 degrés.

    En 1835 la Seine était presque à sec. En 1850, au mois de juin, au cours de la seconde épidémie de choléra de l'année le thermomètre afficha 34 degrés".

    Il s'agit bien d'un extrait de journal de 1852 et non pas de je ne sais quel site complotiste.

     

    Je vous mets ci-dessous l'interview de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie, parue dans Libération lors de la canicule de 2003, (et rediffusé en août 2018) au sujet de celle de 1718 qui aurait fait 700 000 morts !

    Libération précise que son livre "Histoire du climat depuis l'an mil" (Flammarion 1967) reste la référence en la matière, ce qui est plutôt un bon point de la part de ce journal qui ne porte pas vraiment les climato-réalistes dans son cœur...

    Édité en 1967, à une époque où on ne parlait pas encore de réchauffement climatique, l'éminent auteur de ce livre ne peut pas être accusé de vouloir prendre le contre-pied de la tendance d'aujourd'hui.

    Vous pouvez le trouver sur internet pour 9 €. A ce prix là, il ne faut pas se priver de s'instruire.

    Libération, serait donc devenu complice des climato-réalistes, ceux qui osent rappeler l'importance des cycles naturels sans accuser uniquement le CO2, gaz à effet de serre partiellement d'origine anthropique ?

    Ceux qui font remarquer qu'à une époque où il n'y avait pas encore le moindre soupçon de début de révolution industrielle (avec son CO2, gaz vital, que l'on nous présente pourtant comme un polluant),

    il y avait déjà eu de très nombreuses vagues de chaleurs extrêmes ainsi que des sécheresses catastrophiques, entraînant des centaines de milliers de morts...

    Je ne comprends plus rien au sujet de la relation CO2/températures qu'on nous assène pourtant comme étant un dogme indiscutable, et vous ?

    C'est vrai que nous vivons une très forte et inhabituelle canicule,... mais à l'évidence il n'y a rien de nouveau sous le soleil !

     

    PS : amusez-vous à taper "sécheresse 1718" sur Google et vous en saurez beaucoup plus.

    A moins que vous ne vouliez rester sur la certitude que la canicule actuelle est un phénomène exceptionnel qui n'a encore jamais eu d'antécédents, car provoqué que par l'activité humaine.. !

    • par Bernie

    Et pourtant je n'y croyais pas !!! 

    >
    > çà peut aussi marcher, dans certains cas, pour les actifs. 

    >
    >  

    > Eh oui personne n'en parle et pourtant, pensez à faire votre demande, moi je l'ai faite, les retraités y ont droit. 

    > Le gouvernement a mis en place une indemnité de 10 € par jour de confinement pour les retraités ! 

    > Il suffit de compléter le formulaire de l'état pour recevoir l'indemnité de 10 € par jour de confinement.
    > >   Faites circuler car personne n'en parle. 

    •  par Annie

    Les moulins, c’était mieux à vent ?  


    Quand on voit beaucoup de glands à la télé, faut-il changer de chêne ?  


    Si le ski alpin… qui a le beurre et la confiture ?  


    Je m’acier ou je métal ? Que fer ?  


    Un prêtre qui déménage a-t-il le droit d’utiliser un diable ?  

       

    Est-ce que personne ne trouve étrange qu’aujourd’hui des ordinateurs demandent à des humains de prouver qu’ils ne sont pas des robots ?  

       

    Est-ce qu’à force de rater son bus on peut devenir ceinture noire de car raté ?  

       

    Est-ce qu’un psychopathe peut être embauché comme psychologue chez Lustucru ?  

       

    Si Gibraltar est un détroit, qui sont les deux autres ?  

       

    Est-ce que l’on peut demander à une femme battue si son mari est un bon coup ?  

       

    Lorsqu’un homme vient d’être embauché aux pompes funèbres, doit-il d’abord faire une période décès ?  

       

    Je n’ai jamais compris pourquoi le 31 mai est la journée sans tabac, alors que le lendemain c’est le premier joint !

      


  • Cliquer ici