• Ciné-club du lundi 19 octobre 2020

     

    Bonjour à tous,

    A notre rendez-vous de lundi dernier, nous étions 3 personnes à voir Kajillionnaire (4 personnes dans la salle...mais rapidement plus que 3, suite à un départ)… Ce film est tellement déroutant que je suis allée lire de nouvelles critiques. Celles des professionnels et celles des spectateurs sont généralement très positives, mais j'ai quand même trouvé des critiques correspondant à notre sentiment : « Le navet de la rentrée. Scénario pitoyable avec l'excuse de faire du « cinéma indépendant »,  avec des acteurs fagotés comme des miséreux, des décors pouilleux,… Le film n'en finit pas de démarrer sans arriver à poser une idée construite, ni un commencement d'originalité. Ne cherchez pas non plus l'humour au deuxième degré, il doit être au quatrième au cinquième degré, tellement loin qu'on ne le perçoit pas ».

    N'hésitez pas à me communiquer vos propres commentaires sur les films que vous voyez, par mail, à l'adresse suivante : huvet.daniele@neuf.fr

     

    Voici les films programmés au cinéma Les Nemours, lundi prochain :

    14h : DRUNK VOST (Danois), Calamity Animation (VF), Antoinette dans les Cévennes (VF), YALDA VOST (Arabe),

    16h30 : JOSEP (Animation VF), DRUNK VOST (Danois), Calamity Animation (VF),  MATERNAL VOST (Espagnol).

     

    DRUNK (VOST (Danois) : sélection officielle de Cannes 2020. C'est un hymne à l'ébriété, à la joie et à l'incalculable légèreté de l'être. L'alcool devient la source d'une libération cathartique, un outil pour modeler son quotidien, un moyen de reconquête, de donner un sens à sa vie. C'est un film qui balaye l'hypocrisie générale d'un monde où la consommation d'alcool est très élevée.

    CALAMITY (VF Animation) : une ode à la femme libre et maîtresse de son destin, des couleurs audacieuses, des paysages américains époustouflants. Une très belle adaptation française de l'enfance imaginée de Calamity Jane, un splendide western  initiatique. Du grand spectacle pour petits et grands.

    Maternal (VOST Espagnol) : film de femmes, exclusivement, sur cet instinct qu'on appelle maternel. Il est principalement joué par des actrices non professionnelles, mais remarquables, ce qui donne un grand parfum de vérité. Plusieurs prix.

    YALDA (VOST Arabe) : illustration de la société iranienne de nos jours, une émission de télévision utilise le pardon en direct pour faire de l'audience. Film passionnant et sans temps mort. Grand prix du jury de Sundance.

    JOSEP (Animation VF) : l'histoire vraie de Josep Bartoli, combattant anti franquiste et artiste d'exception. C'est le film d'animation de l'année, basé en partie sur certains des dessins du personnage principal. Film éminemment politique qui n'assène rien, mais qui donne à penser et à voir, fait par un dessinateur sur un dessinateur, un ravissement pour les yeux. 

    Antoinette dans les Cévennes (VF) : lumineuse fiction qui rompt avec les codes de la comédie romantique en insufflant une drôlerie et une légèreté rafraîchissante : une bouffée d'air pur.

     

    Si vous ne les avez pas déjà vus, il y a vraiment plusieurs films à vous recommander : Antoinette dans les Cévennes , Josep, et le petit nouveau Calamity, avec d'excellentes critiques, à voir avec les petits-enfants, … et suivant votre humeur du moment...

    Pour ceux qui tenteront DRUNK, j'aimerais bien avoir votre retour.

    Lundi prochain, début de vacances scolaires, je serai absente, mais je vous retrouverai le lundi 26 octobre.

     

    Pas de rendez-vous lundi 19 octobre !!

    On se revoit le lundi suivant le 26 octobre.

    Bon cinéma !!

     

    Danièle